1 août 2014

mal de maire...

J'ai longtemps hésité à écrire un billet concernant la réforme des rythmes scolaires, et puis j'ai laissé tomber. 

Tout a été dit, on marche sur la tête. Le fond de la réforme n'est pas idiot (les enfants apprennent mieux le matin), mais si on n'a pas les moyens de mettre en place une réforme, vaut peut être mieux la reporter à plus tard...

bref, donc comme dans tous les communes, l'organisation va être compliquée, les activités périscolaires inexistantes, et ça va être la course tous les jours, sans compter qu'il va falloir occuper les trolls de 15h45 à 20h30...

Aujourd'hui, en ce 1er août, veille de nouveau départ en vacances, j'ai le mal de maire. Ca changera du mal de mère, mais celui ci me ronge d'une colère sourde. 

Il faut dire que le bonhomme et ses représentants les accumulent...

1) Il y a quelques semaines, ma voiture a été défoncée par une camionnette municipale, reculant dans un virage, sans visibilité...Pas grave, mais 4 allers retour au garage, à l'assurance etc...


2) En période de travaux, l'accès à notre parking étant devenu impossible en journée, je me suis garée dans notre allée (privée), et ai été verbalisée...la mairie, suite à mes plaintes, a reconnu qu'une tolérance avait été demandé aux agents, mais que j'ai été "verbalisée par inadvertance" (et sur dénonciation des voisins en plus). Encore 1000 démarches compliquées pour ne pas payer cette foutue prune...Si seulement ils avaient eu la présence d'esprit de mettre un panneau "interdit sauf riverains..."...

3) Réforme des rythmes scolaires...encore et toujours; les enfants sortiront à 15h45 (11h30 le mercredi) , sans aucune possibilité d'atelier périscolaire. 

3 bis); les enfants sortant à 15h45, on s'attend à une offre pléthorique d'activités sportives ou culturelles....et ben non;Publiant le programme de l'école des sport le 20 juillet, on constate qu'il n'y a plus aucune sport proposé en semaine, et que les petits de moins de 6 ans n'ont plus accès au multisport si apprécié...nous reste le privé, mais bon, mettre 300 euros par activité et par enfant, c'est au dessus de mes moyens...là encore on notera la manoeuvre municipale, publiant le bidule au moment ou personne n'est la pour gueuler. 

4) profitant de l'agitation ambiante, la mairie a distribué le dernier jour d'école, sa réforme du temps périscolaire: en gros, tu inscris tes enfants au centre de loisir pour l'année, ou pas du tout. Le ponctuel, le besoin exceptionnel n'est plus pris en charge (je n'ose pas imaginer ce qu'ils font des enfants non inscrits si on est pris dans les bouchons à 15h45...)...je refuse de commencer à penser à l'organisation des quelques mercredi où je serais en réunion pédagogique...

5) la cantine....ha la cantine. Jusqu'à présent, les mères de 3 enfants et plus avaient le droit d'inscrire leur enfant à la cantine, même si elles ne travaillaient pas. Mais plus maintenant. 
Profitant des vacances d'été, la mairie a pondu son nouveau règlement...dans lequel je ne peux plus inscrire mes enfants à la cantine. "Bah oui, vous comprenez, y'a des gens qui passaient leur journée à ne rien faire et qui mettaient leurs enfant à la cantine..."j'ai beaucoup apprécié cette jolie réflexion de l'adjointe au maire. 

Sauf que je bosse, me direz vous. Ha oui, mais dans l'éducation nationale, on signe un contrat APRES avoir commencé à bossé (longtemps après, en fait. ) Pas de contrat, pas d'inscription, c'est les consignes....
je vais y arriver, mais ça va être compliqué, et j'en ai ras le bol du compliqué. 

Bon,ce gros coup de gueule ne servira pas à grand chose, si ce n'est à me décharger; on n'est pas les plus mal lotis, mais que les économies municipales soient autant faites sur les dos des familles, ça me gonfle terriblement. Je suppose que nous finançons le jubilé napolénonesque, mais bon, ça m'irrite légèrement quand même. 

Bref, sur ce, je vais aller envoyer ma lettre à madame le commissaire pour mon histoire de contravention, je vais retourner une millième fois à la mairie avec les trolls + un papier de plus pour la cantine, puis je m'attaquerai à mon plaisir absolu: les valises....





Aller, bonnes vacances, hein!

si seulement c'était possible!!



Aucun commentaire:

Publier un commentaire