5 novembre 2018

Même pas peur

Depuis que nous avons choisi l'option famille nombreuse, et depuis que beaucoup de nos potes ont pris la même option, il a souvent fallu faire des choix pour continuer d'avoir une vie sociale. Aka: se voir sans les trolls. 
Parce que trop de trolls rime souvent avec soirée pas cool. 

Je me souviens pourtant d'une soirée un peu arrosée, cet été, un barbeuc super chouette, avec des potes super chouettes. Des bulles, de la musique, des odeurs d'été et de vacances qui arrivent. 
Et puis l'idée a surgit: et si on partait tous en week-end avec les trolls? 

Ho que oui, quelle bonne idée! ce serait trop cool..Les rires tintaient déjà dans nos oreilles, l'odeur du feu de bois chatouillait déjà nos narines, les arômes de bon vin se dispersaient déjà dans nos gosiers...

Et puis j'ai dit:  "mais en fait, ça en fait combien des trolls?". 
- Ben 4+3+3+3+3. 
- Ha ouais, quand même. 16
- Mais non, y'a un baby-troll, il compte pas. 
- Très juste Auguste. ça fait 15 trolls entre 13 et 5 ans, quoi. EASY!!
- Plus nous, ça fait 25, en fait. 
- Tout à fait Roger. On va y penser et on vous recontacte, hein. 

Je dois avouer que la Wondermum que je suis a rangé cette idée dans le coin des "idées à la con qu'il faut reconsidérer à jeun, mais qui ont peu de chance de se réaliser". 

Mais nos wonderpotes ont insisté, pas effrayés par la quantité de trolls, et surtout par leur qualité (mais il ne connaissaient pas bien mes trolls à moi :) )

Comme dirait l'autre: ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait. 
Alors on l'a fait. 

On est partis à 25 (26 avec baby-troll).
Dans un coin épatant, pas loin, très grand, très beau. Avec plein d'activités trollesques. 
On a pris les bottes, les polaires, les jeux de société, les ballons et la bonne humeur (et l'appareil à raclette, aussi)
On a fait des workshops pour que l'intendance soit gérable
On a fait des binômes pour préparer les repas, et des binômes de trolls pour nous aider
On a fait venir le soleil, et le chauffagiste

On a ri, on a marché, on a dansé, on a presque pas picolé, on a pris le café au soleil, on a discuté au coin du feu, on a fait du ping pong, du foot, et du tennis, on s'est régalé, on a découvert la cuisine épicée, on a gazouillé avec baby-troll, on a joué, ils ont triché, on a pardonné, mais au time's up, on a gagné! 

Bref, on a kiffé. 

Quelle chance de vous avoir rencontrés, les wonderpotes, avec vos wondertrolls. Vous êtes de belles personnes. 
Merci merci Carole et Jean! Love sur vous.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire